Découvrir la Pologne

La Pologne, nation courageuse

Après 123 ans de disparition de la carte du monde (1795-1918), quelques brèves années d’indépendance puis 6 ans de barbarie nazie (1939-1945) et 45 ans de totalitarisme communiste (1945-1989), la Pologne est parmi les nations qui ont le plus souffert en Europe.
Les nations heureuses n‚Äôont pas d‚Äôhistoire, dit-on. Les souffrances et les vicissitudes de la Pologne l‚Äôont bless√©e mais ne l‚Äôont pas d√©truite, rendant cette nation slave encore plus attachante au voyageur.¬†D√©sormais, avec ses 38 millions d’habitants, le destin national de la Pologne, pouss√© par l‚Äôexpansion √©conomique, semble li√© au projet Europ√©en.

Avec plus de 312 000 km¬≤, la Pologne est l’un des plus grands √Čtats d’Europe (autant que la Norv√®ge et √† peine un peu moins que l’Allemagne). La plus longue fronti√®re est celle avec l’Allemagne.¬†Les c√ītes de la Baltique totalisent 528 km et le point culminant se trouve √† la fronti√®re slovaque, dans les monts Tatras, avec les 2 499 m du mont Rysy. Les montagnes du Sud, face √† la Slovaquie et √† l’Ukraine, font partie du massif des anciennes Carpates.

Poland-carte-villesLa Vistule, dont le cours se trouve entièrement en Pologne, totalise 1 047 km et passe par Cracovie et Varsovie, baigne les plaines du Nord avant de se jeter dans la Baltique.

Jusqu’√† la Seconde Guerre mondiale, plusieurs religions √©taient fortement repr√©sent√©es en Pologne¬†: les minorit√©s substantielles juive, protestante et chr√©tienne orthodoxe ont coexist√© durant plusieurs si√®cles avec la majorit√© catholique. En raison de l’holocauste et de l‚Äôexpulsion et la fuite des populations allemandes et ukrainiennes apr√®s la Seconde Guerre mondiale, la religion catholique s’est renforc√©e en Pologne. En 2007, 88,4¬†% de la population √©tait catholique. Le taux d’observance religieuse reste √©lev√© m√™me s’il baisse l√©g√®rement parmi les jeunes urbains¬†: on estime que les √©glises sont toujours fr√©quent√©es r√©guli√®rement par 50¬†% √† 60¬†% de la population, ce qui fait de la Pologne l’un des pays les plus religieux en Europe.

Quelques polonais célèbres :

Cracovie, ville royale, ville de la Miséricorde

Cracovie est une ville fi√®re, nostalgique et g√©n√©reuse, assur√©ment romantique. C’est l‚Äôune des plus belles villes d‚ÄôEurope centrale, avec Prague et Budapest. √Čpargn√©e pendant les guerres et invasions, sa beaut√© historique a √©t√© conserv√©e intacte.

Datant du VII√® si√®cle, c’est une des villes les plus anciennes et les plus importantes de Pologne, dont le patrimoine architectural est tr√®s bien conserv√©. La ville historique se situe au pied de la colline du Wawel o√Ļ se dresse le majestueux ch√Ęteau Royal, long√© par la Vistule. Cracovie √©tait, avant Varsovie, la capitale de la Pologne et elle est souvent consid√©r√©e comme le v√©ritable centre du pays avec ses traditions et son pass√© vieux de plus de 1 000 ans. Elle est le centre culturel et scientifique du pays, avec l‚ÄôUniversit√© jagellonne de Cracovie, la deuxi√®me plus ancienne universit√© d’Europe centrale (1364, apr√®s celle de Prague fond√©e en 1348 ; celle de Varsovie date de 1816). ¬†Avec 750 000 habitants, c’est la deuxi√®me ville de Pologne, situ√©e √† 300 km au sud de Varsovie.

map-of-krakow-polandCracovie est aussi une ville du pr√©sent, un haut lieu culturel et festif. Cracovie est la ville de Saint Jean-Paul II et Sainte Faustine, √† la base de la f√™te de la Mis√©ricorde. Moins dr√īle, elle est aussi situ√©e √† 30 km de l’horrible camp d’extermination d’Auschwitz o√Ļ ont p√©ri des juifs, des chr√©tiens et des opposants au nazisme.

A l’√©poque communiste, une cit√© industrielle « mod√®le » a √©t√© cr√©√©e √† c√īt√© de Cracovie: rectiligne, froide, ath√©e: Nowa Huta. Archi peupl√©e de 300.000 habitants. Avec l’√©nergie et le courage de nombreux ouvriers, l’√©v√™que Karol Wojtyla (Jean-Paul II) a fait √©riger une √©glise contemporaine, ronde et chaleureuse au milieu de ce quartier: l’√Čglise de l’Arche-de-Notre-Dame-Reine-de-Pologne dans la cit√© BieŇĄczyce, construite en forme de bateau, ext√©rieurement incrust√©e de deux millions de cailloux provenant des torrents de montagne.

De nos jours, Cracovie est une ville moderne, reflet d’une Europe jeune, dynamique et diversifiée

Plus d’informations sur Cracovie sur la page du site officiel des JMJ:
http://www.krakow2016.com/fr/decouvrir-cracovie/lieux

Auschwitz, enfer sur terre

Auschwitz-Birkenau est le plus grand camp de concentration et d’extermination du Troisi√®me Reich. Il est situ√© √† 40 minutes √† l’est de Cracovie.

Ce camp de concentration et d’extermination, dirig√© par les SS, est cr√©√© le 27 avril 1940 par Heinrich Himmler1 et lib√©r√© par l’Arm√©e rouge le 27 janvier 1945. En cinq ann√©es, plus de 1,1 million d’hommes, de femmes et d’enfants meurent √† Auschwitz, dont 900 000 imm√©diatement √† la sortie des trains qui les y transportaient. 90% de ces personnes √©taient juives. De tr√®s nombreux chr√©tiens y ont aussi √©t√© martyris√©s, dont le p√®re Kolbe ou Edith Stein. Ces victimes, de ce que les nazis appel√®rent la ¬ę solution finale ¬Ľ, furent assassin√©es dans les chambres √† gaz ou parfois par arme √† feu, mais elles moururent aussi de maladies, de malnutrition, de mauvais traitements ou d’exp√©riences m√©dicales.

En raison de sa taille, Auschwitz est consid√©r√© comme le symbole des meurtres de masse commis par les nazis. Il est interpellant que ce camp, image de l’enfer, soit si proche du lieu o√Ļ fut r√©v√©l√©e √† Sainte Faustine le message de la Mis√©ricorde Divine quelques ann√©es auparavant. Voir l’enfer d’Auschwitz pour mieux go√Ľter la Mis√©ricorde de Dieu.

Czńôstochowa, et la Vierge Noire

Czńôstochowa est au¬†sud de la Pologne, situ√©e dans la vo√Įvodie de Sil√©sie dont elle est la deuxi√®me plus grande ville. Elle est capital de sa r√©gion et de son dioc√®se.¬†Les premi√®res mentions de Czńôstochowa datent d’environ 1220. Au xive si√®cle la ville re√ßoit une charte de Casimir le Grand et devient un centre notable de commerce sur la route qui menait de la Russie et de Valachie vers la Basse-Sil√©sie et la Saxe.

Czńôstochowa est un grand centre religieux et une m√©tropole archi√©piscopale.¬†Au sommet de la colline de Jasna Gora, qui signifie litt√©ralement ¬ęla montagne lumineuse¬Ľ, le monast√®re des p√®res Paulins abrite l‚Äôic√īne de la Vierge noire offerte par le duc d‚ÄôOpole, Ladislas Jagellon, en 1382. V√©n√©r√©e par toute la nation, elle se reconna√ģt aux balafres sur la joue de la Vierge, souvenir du pillage du sanctuaire par les Hussites, en 1430.¬†¬†Tout ce que la Pologne comptait de grands personnages du Royaume allait prier au sanctuaire de Czestochowa, y compris ses rois qui avaient coutume de s’y rendre apr√®s leur couronnement pour rendre hommage √† la Madone noire.¬†Avec ses 4 √† 5 millions de p√®lerins par an (presqu’autant qu’√† Lourdes et √† Fatima…), le sanctuaire de Notre-Dame de Czestochowa qui abrite la Vierge Noire de Jasna Gora, en Sil√©sie (Pologne m√©ridionale, ex R√©publique de Weimar), est un des plus c√©l√®bres de l’Europe centrale. Son p√®lerinage remonte au XIVe si√®cle.

En contemplant l‚Äôic√īne, le p√®lerin peut voir que Marie indique de sa main l‚ÄôEnfant-J√©sus comme pour signifier que son r√īle est de conduire au Christ. J√©sus lui-m√™me regarde le p√®lerin ; il tient dans une main le livre et de l‚Äôautre, b√©nit d‚Äôun geste simple. Les Polonais attribuent √† la Vierge noire de nombreux miracles et, dans les moments difficiles de leur histoire, ils se sont beaucoup confi√©s √† elle.

Familier des lieux dans sa jeunesse, Jean-Paul II y a effectu√© six p√®lerinages pendant son pontificat. En ao√Ľt 1991, il a accueilli autour de ce lieu un million de jeunes pour les Journ√©es Mondiales de la Jeunesse.

C’est aussi une ville universitaire comptant neuf √©coles sup√©rieures dans lesquelles √©tudient plus de quarante mille √©tudiants, un centre de culture, qui puise dans la tradition et l’histoire, et une ville ouverte au monde. En 1998, elle a √©t√© la premi√®re ville de Pologne √† recevoir le Prix de l’Europe attribu√© par le Conseil de l’Europe.

La Communaut√© de l’Emmanuel Polonaise organise un grand Forum des Jeunes chaque √©t√© √† Czestochowa.

Pour en savoir plus: