Fidesco

 … Va, rends les autres heureux, et tu connaîtras la joie !

Défis

  • Se mettre au service de projets de développement voulus et pilotés par les partenaires locaux.
  • Oser quitter son confort et ses certitudes. Expérimenter le don de soi et la découverte de l’autre. Aller à la source de la joie en servant les plus pauvres.

Propositions

Les volontaires partent dans un esprit de service, avec le désir d’être témoin de l’espérance. Ils sont célibataires, mariés ou en famille, jeunes, adultes ou retraités, et désirent travailler pour les plus démunis.

En 2013, 200 volontaires sont présents dans 35 pays. Ils travaillent pour le bien de populations défavorisées sans distinction de religion, d’ethnie ou de culture, dans des domaines très divers : éducation, enseignement, gestion, construction, santé ; dans des établissements variés : dispensaires, centres de réfugiés, centres d’enfants des rues, fermes écoles.

Historique

Fidesco est lancée par la Communauté de l’Emmanuel en 1981 pour répondre à l’appel des évêques de l’Eglise du Sud.

Organisation 

Fidesco s’est entouré d’un réseau d’experts (médecins, agronomes, économistes, anciens coopérants, partenaires locaux) pour étudier les projets et assurer le suivi technique sur le terrain, dans un but d’autonomie.

Fidesco a 11 bureaux : France, Belgique, Allemagne, Portugal, Pays-Bas, Autriche, Pologne, Etats-Unis, Australie, République Démocratique du Congo et Rwanda.

En France, Fidesco est agréé par le ministère français des Affaires étrangères pour l’envoi de Volontaires de Solidarité.

Fidesco est membre de :

  • Coordination Sud
  • Clong-Volontariat (Comité de liaison des ONG de volontariat)
  • Conseil National de la Solidarité de l’Église de France

Le président de Fidesco International est membre du Conseil pontifical Cor Unum.

Pour aller plus loin : www.fidesco.fr